Accès direct au contenu


Version française > Recherches > Port d'une tenue non médicale chez les soignants

Port d'une tenue non médicale chez les soignants

Quels effets sur la qualité de vie des résidents et sur les interactions entre les aides-soignant(e)s et les résidents ?

Ce projet de recherche a pour objectif de tester l’effet du port par le personnel soignant d’une tenue non-médicale l’après-midi sur le comportement des résidents pour répondre à la question : cela permet-il d’offrir d’autres types de relations aux résidents, d’améliorer leur qualité de vie et d’aller vers une réduction de la médicalisation ? 

Les responsables des établissements Korian soulignent qu’un EHPAD est par essence un lieu de vie. Les personnes accueillies y résident et sont chez elles. C’est un point de différentiation essentiel entre un EHPAD et une structure de soin. En EHPAD on y vient pour y vivre et, comme à domicile, y être soigné lorsque cela est nécessaire. Toutefois, les EHPAD emploient des personnels soignants et la norme vestimentaire des salariés est naturellement calquée sur celle des établissements sanitaires.

Les responsables des établissements Korian se posent une question : celle de la sollicitation et de l'identification. Un résident sera-t-il amené à solliciter autant un soignant en tenue de soin qu'un soignant en tenue non médicale et s’il y a modification de comportement du résident face à un personnel soignant en tenue non médicale, cela joue-t-il sur sa qualité de vie ?

Nous proposons, en nous appuyant sur l’expertise scientifique de l’équipe « adaptation de l’adulte âgé » au sein du PAV et les partenaires du groupe Korian de mettre en place deux types de recherche : une recherche quantitative et qualitative portant sur le degré d’adhésion, les bénéfices et les freins perçus du port par le personnel soignant d’une tenue non médicale, l’après-midi.

 



  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel