Accès direct au contenu


Version française > Newsletter

Newsletter

Edito de Claude Ferrand

Professeure d’université à l’université François-Rabelais
Responsable de
 l’équipe « adaptation psychosociale de l’adulte âgé »

C’est avec un très grand plaisir et une grande satisfaction que j’écris ces quelques mots relatifs à la création de ce site internet dédié à la gérontologie. Nous sommes heureux de pouvoir vous le présenter et de le faire vivre.

Ce site internet a pour vocation d’être utile en répondant à vos besoins et utilisable par tous. Il se veut complémentaire intégrant à la fois des informations scientifiques et des informations de terrain. Nous souhaitons un site ouvert, vivant, interactif, outil d’expression et de proximité.

Nous espérons que vous apprécierez ce nouveau moyen de communiquer et nous vous souhaitons une bonne découverte et bon usage de ce site.

C. Ferrand



Edito de Novembre 2016

Claude Ferrand
Professeure d’université à l’université François-Rabelais
Responsable de
 l’équipe « adaptation psychosociale de l’adulte âgé »

Il est toujours bon en ce début d’année de réfléchir sur des sujets qui nous interrogent dans notre quotidien.
    Pour cela, je vous propose dans une première partie de parcourir deux vidéos relatives à des problèmes philosophiques soulevés par la maladie d’Alzheimer : l’une de Patrice Gzil sur une réflexion des capacités d’autonomie- capacités décisionnelles de personnes atteintes de la maladie Alzheimer ; l’autre de Bertrand Quentin, maitre de conférence HDR en philosophie (université Paris-Est Marne-la-Vallée) sur une réflexion sur l’identité qui se forge au carrefour de multiples mémoires et de l’intérêt d’avoir cela en tête lorsqu’on travaille avec des personnes âgées atteintes de la maladie Alzheimer. Enfin pour compléter cette première partie, il me semble intéressant de lire l’article de Christian Tannier (médecin neurologue, docteur en philosophie), sur «la maladie Alzheimer, pour une éthique fondée sur les capacités» qui a reçu le Prix Coup de coeur 2015 de la Revue Hospitalière de France.
    Dans une deuxième partie, une réflexion sur « qu’est ce qui fait une vie réussie, qu’est ce qui nous garde heureux et en bonne santé tout au long de notre vie » peut être instructive. Je vous propose la conférence de Robert Waldinger, à partir d’une étude longitudinale de 75 ans sur le bonheur et la satisfaction.
Conférence de Fabrice Gzil sur Alzheimer : Capacités d’autonomie- capacités décisionnelles ; https://www.youtube.com/watch?v=nTCqL1J3hC4
Conférence du philosophe Bertrand QUENTIN sur Alzheimer :"D'une vulnérabilité de la mémoire dont on ne parle pas" :  https://www.youtube.com/watch?v=h3nZIhzHoS0
Conférence de Robert waldinger : https://www.ted.com/talks/.robert_waldinger_what_makes_a_good_life_lessons_from_the_longest_study_on_happiness?language=fr 21 octobre 2016 TEDxBeaconStreet
Bonnes lectures !


Edito de Juin 2017

Nathalie Bailly
Maitre de Conférence HDR à l’université François-Rabelais

Bien manger pour bien vieillir !
Manger, ce n’est pas que seulement se nourrir, c’est aussi partager, ressentir des émotions, des sensations … manger c’est aussi du plaisir ! Malheureusement avec le vieillissement, on observe bien souvent une diminution de l’appétit et de la prise alimentaire. Des facteurs sensoriels, psychologiques, sociologiques ou liés à la santé peuvent engendrer un mauvais statut nutritionnel et conduire à la dénutrition qui reste aujourd’hui encore une maladie silencieuse mais qui touche pourtant 400 000 personnes âgées à domicile et 270 000 personnes en Ehpad. Des chercheurs, des praticiens, des entreprises alimentaires se mobilisent actuellement pour travailler sur ce sujet. Un collectif de lutte contre la dénutrition a vu le jour l’année dernière et a pour objectif  « zéro personnes âgées tuée par la dénutrition ».  Ce collectif a élaboré 10 propositions concrêtes pour lutter contre la dénutrition. Des projets de recherche (Aupalesens, Renessens) ont vu le jour et ont pour objectifs de développer des solutions permettant de « personnaliser » la prise en charge des seniors dépendants pour leur alimentation pour qu’ils puissent se réapproprier le plaisir de manger. Des Ehpads en collaboration des nutritionnistes, diététiciens, cuisiniers et services de restaurations ont tenté de faciliter la prise alimentaire en proposant des plats ou des bouchées faciles à porter en bouche, à avaler et à manger (manger-main).
S’interroger sur l’alimentation au fil du vieillissement ouvre une réflexion autour du « bien vieillir ». Vieillir en bonne santé physique et mentale suppose que soit maintenue le plus longtemps possible une prise alimentaire qui réponde certes aux besoins nutritionnels du corps vieillissant mais sans pour autant oublier les besoins hédoniques des personnes. Les années futures vont voir le nombre de personne âgée en perte d’autonomie physique et psychique augmenter et il appartient à tous les professionnels de la santé de s’avoir dès aujourd’hui s’adapter et proposer des solutions innovantes en matière d’alimentation.

Les liens
Manifeste de lutte contre la dénutrition
http://www.luttecontreladenutrition.fr/


Les projets de recherche
https://www2.dijon.inra.fr/senior-et-sens/

Des solutions innovantes : la manger-main (videos)
https://www.youtube.com/watch?v=khnvs7yp4NA







  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel